mercredi 16 août 2017

Musique de Danielle Steel

Résumé
Carpe diem.Seule et déprimée après le décès de son mari, Stephanie ne sait plus que faire d'elle-même. Bill lui a pourtant été infidèle et leur relation s'étiolait. Elle accepte à contrecœur de partir en vacances avec deux couples d'amis et passe un séjour doux-amer. Sur la route du retour, sous l'impulsion du moment, elle se rend à Las Vegas. Après tout, personne ne l'attend plus chez elle. Elle découvre les paysages uniques du Grand Canyon et fait la rencontre de Chase, un homme charmant avec qui elle prend plaisir à discuter. Gracieusement, il lui offre des billets pour un concert. Ce n'est que plus tard qu'elle comprend qu'il n'est autre que Chase Taylor, grande star mondialement connue de la musique country. Et quand il lui propose de l'accompagner en tournée, Stephanie accepte. Après tout, personne ne l'attend plus chez elle...

Mon avis
Je lis énormément de romans de Danielle Steel durant l'été, car je trouve que ce sont des romans qui évoque les road-trip, la piscine et les pieds dans le sable. Ce sont de belles histoires qui ont le pouvoir de remonter le moral lorsqu'on vit des journées difficiles et c'est pour cette raison que ces derniers mois j'ai eu besoin d'un petit remontant.

Sa plume nous transporte avec fluidité en terrain connu, car on sait de prime abord que ses histoires traitent d'amour et se terminent toujours bien. C'est un réel bonheur que je se replonger dans un univers et un vocabulaire que l'on maîtrise parfaitement mais auxquels on prend toujours un plaisir nouveau à redécouvrir.

Le personnage principal est Stéphanie. Depuis plusieurs années elle vit sa vie à travers son mari, mais lorsqu'un accident survient, elle se rend compte que plus rien ne la retient dans la ville ou elle habite. D'un état psychologique dépressif et une personnalité affadie, Stéphanie se retrouve transformée du jour au lendemain par sa rencontre avec Chase Taylor. J'ai bien aimé les personnages que l'auteure a dépeint, car l'on rêve tous d'être célèbres et d'avoir tout ce qu'ils possèdent bien que ce soit que de rares élus qui y parviennent. C'est ce rêve que le lecteur conserve tout au long du roman qui rend la lecture magique.

L'intrigue met en avant la capacité de l'être humain à surmonter la perte d'un proche pour prendre un nouveau départ. Lorsque Stéphanie décide de se fier à ses désirs plutôt qu'à sa conscience, elle parvient à trouver la force en elle pour prendre sa vie en main. Elle souhaite avoir une carrière bien à elle qui lui apportera la satisfaction d'avoir accompli quelque chose. Chase Taylor sera une rencontre sur son chemin qui non seulement la bouleversera dans ses choix, mais lui fera réfléchir sur son avenir. L'histoire comporte nombre d'événements qui nous font envisager des changements dans notre propre vie et comme à chaque roman de l'auteure que je lis, je referme toujours la quatrième de couverture avec le sourire et de nouvelles ambitions. Celui-ci n'en fait pas exception.

Si vous souhaitez passer un bon moment et sans prise de tête, je vous recommande cet ouvrage vivement!

Je remercie Interforum editis pour ce partenariat.


Maybe someday de Colleen Hoover

Résumé
À 22 ans, Sydney a tout pour être heureuse : des études passionnantes, le mec parfait, Hunter, et un superbe appartement en coloc avec sa meilleure amie Tori. Jusqu'au jour où elle apprend que ces deux êtres qui lui sont le plus chers lui cachent un secret impardonnable... Sydney décide alors de tout plaquer. Elle se rapproche de plus en plus de Ridge, son mystérieux voisin. Elle vibre lorsqu'il lui joue ses magnifiques mélodies à la guitare sur son balcon. Mais chacun a ses secrets, et Sydney va découvrir ceux de Ridge à ses dépens. Ensemble, ils vont comprendre que les sentiments qu'ils partagent ne leur laissent pas le choix dans leurs décisions.

Mon avis
Colleen Hoover m'a conquise avec le premier roman que j'ai lu d'elle, Confess, ou j'ai trouvé que l'amour se mêlait parfaitement à la beauté de l'art et des toiles intégrées au texte du roman. C'est donc avec un engouement manifeste que je me suis lancée dans la lecture de cet autre roman de l'auteure que j'ai encore dévoré d'une traite.

La plume de l'auteure est encore aussi fluide et attractive.Le vocabulaire est accessible à un large public, bien que le thème ne s'adresse pas aux jeunes enfants. Les adolescents trouveront un certain charme à cette histoire ou la musique qui est l'un des intérêts que partage ce groupe d'âge, est omniprésente tout au long du roman. C'est une histoire qui se lit d'un coup, car il est quasi impossible de prendre une pause une fois entré dans le vif de l'histoire. Les émotions peuvent à la fois nous écorcher à vif tout comme nous faire rougir les joues.

Le personnage principal Sydney, est une adolescente étonnante. Elle donne l'impression d'être banale, mais sous son apparence, elle porte un large bagage d'émotions et de sensibilité. Quant à Ridge, sous le couvert de sa musique et de sa guitare, il cache un secret que Sydney découvrira au fur et à mesure qu'elle fera connaissance avec lui. Ces deux âmes se rencontreront et la découverte qu'ils feront de leurs personnalités respectives causera tout un émoi. Le secret de Ridge (que je ne révellerai pas ici sous peine de gâcher une partie de l'histoire) est original et innovatif puisqu'il n'y a pas de nombreux romans qui aborde cette thématique. Ne vous attardez pas à la première impression des personnages, apprenez plutôt à les connaître et vous serez surpris par la profondeur que l'auteure leur a apporté.

L'intrigue débute majoritairement lorsque Sydney s'installe chez Ridge après avoir perdu son petit ami. Ce qu'elle pensait allait être une situation temporaire lui réserve plutôt une drôle de surprise. Qui aurait dit qu'elle se découvrirait un talent pour la musique et que la route qu'elle pensait suivre n'est finalement pas celle qui lui convient le mieux?

C'est un roman que je conseille énormément pour la justesse des émotions décrites, le réalisme de l'écriture et pour la fluidité de la narration. Ne vous retenez pas, si le besoin s'en fait sentir, lisez-le d'une traite.

Je remercie Interforum editis pour ce partenariat.


lundi 14 août 2017

Les incollables, le jeu 100% passions

Résumé
Êtes-vous un vrai passionné ? Oui ! C’est le moment de le prouver. Tournez la roue, puis choisissez votre niveau de difficulté. Plus vous miserez haut, plus vous remporterez de points !

Mon avis
Vous êtes à la recherche d'un jeu rapide à jouer en famille durant les vacances d'été ou encore avant le souper le weekend? Ce jeu est tout simplement adapté pour vous.

Vos enfants prendront plaisir à répondre aux questions sur les cinq catégories proposées. Elles sont divisées en trois niveaux de difficulté, de facile à difficile. Je dois vous dire qu'en tant qu'adulte je n'ai pas toujours été en mesure de répondre aux questions de niveau difficile quant à celles de niveau moyen, j'en ai loupé quelques unes. Le jeu a donc un niveau de difficulté qui convient à un public de tout âge et permet, du coup, d'approfondir ses connaissances et de découvrir des domaines vers lesquels nous ne sommes pas naturellement portés.

Les questions portent sur des domaines qu'on ne maîtrise pas totalement à la base ce qui rend le jeu plus intéressant. Les questions sont divisées par code de couleur pour permettre de se retrouver plus facilement en cas de mélange des cartes.

C'est un jeu questionnaire que je conseille énormément,car en plus d'être ludique par l'attribution de jetons pour les bonnes réponses, il permet de développer son expertise tant sur les animaux, les planètes ou encore la science. La durée du jeu n'est pas trop longue ce que permet de garder l'attention de l'enfant pour facilement. N'hésitez pas à vous le procurer vous en prendrez plaisir autant que votre enfant et pourquoi pas y joindre d'autres membres de la famille?

Je remercie Québec Loisirs pour ce partenariat.

Pour vous abonner ici
Pour vous procurer le jeu ici

lundi 7 août 2017

La belle vie de Danielle Steel

Résumé
Lorsqu'il sort, diplôme en poche, de l'Université, Bernard Stern n'a qu'une ambition dans la vie : mener l'existence paisible d'un enseignant moyen dans une petite ville de Nouvelle-Angleterre. Comment pourrait-il deviner que l'emploi temporaire qu'il accepte chez Wolff, la chaîne de grands magasins new-yorkais, le propulsera à la tête de cette prestigieuse firme?
Extrêmement brillant, l'esprit créatif, doué d'un sens inné des affaires, Bernard se voit d'abord offrir la place de directeur de la succursale de Chicago. Il y réussira merveilleusement, faisant remonter en flèche le chiffre d'affaires du magasin. Vice-président à trente et un ans, le jeune homme va dès lors mener une vie exceptionnelle et gratifiante, voyageant continuellement entre l'Europe et les Etats-Unis, fréquentant les mannequins les plus ravissants - incapables toutefois de lui apporter le véritable amour dont il rêve. C'est à San Francisco - où il est en passe de réaliser le plus beau "challenge" de sa carrière - que la vie de Bernard Stern va brusquement s'éclairer : avec la rencontre au rayon "enfants", de la jeune Jane O'Reilly, cinq ans. Et de sa mère, la belle, la merveilleuse Liz...

Mon avis
Les romans de Danielle Steel ont toujours été une valeur sure pour moi. J'adore sa plume, sa façon de mettre en scène la romance tout en changeant le contexte et le profil de ses personnages. La belle vie ne fait pas exception à cette règle.

Inutile de mentionner que c'est un livre qui se lit tout seul. Il est impossible de poser le livre tellement l'histoire est prenante. Le vocabulaire est accessible à un large public, bien que ce soit évidemment une auteure lu majoritairement par les femmes. Cependant, sa façon de narrer les faits fait en sorte qu'on a l'impression de vivre une histoire réaliste. Il est vrai que ce roman-ci est parfois difficile à lire du à la délicatesse de certaines situations. J'ai moi-même versé quelques larmes à certains passages. C'est définitivement un roman doudou à lire sur le bord de la plage en vacances.

Bernard est le protagoniste de l'histoire. On suit l'évolution de sa vie au fur et à mesure qu'il prend des décisions personnelles et professionnelles. J'ai apprécié voir sa personnalité évoluer lorsqu'il fait la rencontre de Liz et sa fille Jane. Ces deux personnages ont eu pour effet de transformer ses convictions profondes. Son travail s'est mis à occuper un peu moins de place et il a pris plaisir à la vie de famille. Jane est une petite fille très attachante. Il m'a été aisé de la visualiser comme une petite fille avec ses tresses et ses rubans et une petite robe à fleurs en été. Impossible de la détester, elle est très attendrissante. L'auteure ne creuse pas dans le psychologique des personnages, mais les événements font en sorte qu'on perçoit leurs états d'âme tout de même assez explicitement.

L'histoire se déroule entre New-York et San Francisco. Bernard Stern y découvre l'amour véridique, celui qui vous amène à modifier vos valeurs, mais il y apprend aussi à gérer la douleur qui s'installe lorsque l'on perd un être cher. L'auteure nous fait voyager à travers une trame d'émotions humaines à la fois euphoriques et difficiles à supporter. C'est pourtant le lot que plusieurs auront à véritablement affronter au cours d'une vie. Ce roman nous touche réellement, même s'il y a à certains moments des longueurs, car l'on explore le tout en détails, on parvient à entrer dans l'histoire et à connecter avec les personnages.

Je vous recommande sa lecture, car il nous permet de constater encore plus fortement à quel point la vie humaine et les relations familiales et sociales sont précieuses.

Je remercie Québec Loisirs pour ce partenariat.

Pour s'abonner ici
Pour consulter la page du roman ici

dimanche 4 juin 2017

Bracelets mexicains



Adopte l’une des méga-tendances du moment : les bracelets mexicains hyper colorés. Confectionne tes propres bijoux et porte-les avec fierté ! Une activité idéale pour les soirées pyjama entre amies.

Alors que l'été est à nos portes et que les vacances scolaires approchent à grands pas, les amis s'inviteront à la maison pour des journées piscine ou encore des soirées pyjama. Si vous cherchez des activités à faire entre amis, ce coffret de bracelets mexicains est tout indiqué.

Le coffret offre plusieurs dimensions de bracelets ainsi qu'un large éventail de fils de couleurs variées. Vous pouvez donc laisser libre cour à votre imagination et enrouler les fils autour des bracelets soit en les croisant ou en faisant de petites sections de couleurs différentes. Il n'y a pas de patron à suivre, seulement sa propre créativité. N'ayez pas peur de mettre plein de couleurs, après tout, l'été c'est fait pour cela!

Il y a aussi un magazine rempli d'idées et de tendances qui vient avec le coffret. Consultez-le pour avoir encore plus d'idées de mélange de couleurs ou de modèles.

J'ai pour ma part adoré créer ces bracelets. La technique n'est pas complexe, il n'y a pas de prise de tête et la seule limite imposée est votre créativité et les longues heures de plaisir entre amis à venir. N'hésitez pas à partager vos créations entre amis ou encore à les offrir en cadeau à vos proches. L'avantage en plus de cette activité, c'est que vous pouvez la réaliser dehors au soleil les pieds dans l'eau tout comme les jours de pluie!

Je remercie Québec Loisirs pour ce partenariat.

Pour vous abonner ici
Pour vous procurer le kit ici

La belle italienne de Lucinda Riley

                                                         Résumé
Rosanna Menici n'est qu'une petite fille lorsqu'elle rencontre Roberto Rossini, l'homme qui va changer sa vie. Dans les années qui suivent, leurs destins vont être liés par leur extraordinaire talent de chanteur d’opéra et par leur amour obsessionnel l’un pour l’autre – un amour qui affectera leurs vies et celles de leurs proches. Mais, comme Rosanna le découvrira progressivement, leur union est hantée par des événements passés… Le parcours de Rosanna nous emporte des ruelles de Naples au monde prestigieux des plus grandes salles d’opéra. La belle Italienne est une magnifique histoire d’amour, de trahison et de découverte de soi.

Mon avis
Je ne peux que tarir d'éloges sur ce roman de Lucinda Riley, une auteure dont j'avais précédemment lu une autre œuvre de la même collection que celle-ci. Il y a longtemps que je n'étais pas parvenue à me sentir immergée dans l'histoire à un tel point que j'avais l'impression d'être moi-même l'héroine de l'histoire.

Lucinda Riley est à la base une de mes auteures préférées. Cette fois par contre, la passion avec laquelle elle narre l'histoire de Rosanna est tout simplement un émerveillement pour le cœur. Sans mettre de fioriture à son vocabulaire bien choisi, elle apporte une musicalité à ses phrases. Chaque page est un bouleversement émotionnel et il est complètement impossible de rester de marbre à la fois devant les personnages et l'intrigue.

La protagoniste, Rosanna Menici, débute l'histoire à un âge ou la naiveté est permise et ou le rêve est omniprésent. En vieillissant cependant, elle conserve tout de même un cœur jeune et ouvert et même un certain aveuglement par rapport à l'amour. C'est ce qui, j'ai trouvé, apportait un charme au portrait dépeint par l'auteure. Roberto, quant à lui, est le charmeur invétéré. Cependant, sous ses airs de Don Juan, se cache un homme sensible. C'est pour cette raison qu'il est impossible pour le lecteur de détester cet homme. On se met en colère contre lui, on veut le hair des souffrances qu'il inflige aux femmes, mais en même temps, il revient toujours nous reconquérir. Les histoires se déroulant dans un univers musical m'ont toujours attirée, mais celle-ci est un véritable bijou.

L'intrigue démontre le parcours laborieux et la rivalité qui se déroule dans le milieu de l'opéra. Rosanna qui, depuis son jeune âge possède un talent pour le chant, parvient à entrer dans la plus grande école qui va la former à se produire sur scène et obtenir un premier rôle. Cependant, l'amour qu'elle a toujours porté à Roberto ne se sera pas tari avec le temps et chanter avec lui sur scène lui causera bien des tourments. En dehors de leur histoire à tous les deux, il y a les conflits familiaux, les secrets bien gardés et les manigances perpétrées par une femme influente pour obtenir l'attention de Roberto. L'intrigue est complexe sans toutefois nous faire réfléchir à outrance. C'est un véritable plaisir pour le cœur et la tête de parcourir ces pages sans vouloir s'arrêter.

Ce roman a été pour moi un réel coup de cœur. Je vous le recommande chaudement car je n'ai aucune critique négative à fournir. Laissez-vous bercer par cette intrigue qui est un chant du cœur et de l'esprit. Vous ne le regretterez pas.

Je remercie Québec Loisirs pour ce partenariat.

Pour vous abonner, cliquez ici
Pour vous procurer ce livre ici

jeudi 18 mai 2017

La faucheuse tome 1 de Neal Shusterman

Résumé
Les commandements du Faucheur :
Tu tueras.
Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.
Tu accorderas une année d'immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.
Tu tueras la famille de ceux qui t'ont résisté.

Mon avis
Je lis rarement de romans de science-fiction, car je trouve qu'ils sont plutôt froids et n'apportent pas suffisamment d'émotions pour combler mon cœur dramatique. Cependant, en lisant le résumé de cet ouvrage, l'originalité du thème m'a convaincue de lui laisser une chance, chose que je ne regrette pas du tout.

Je ne connaissais pas du l'auteur, bien qu'après avoir fait des recherches j'ai vu qu'il avait écrit de nombreuses autres œuvres. J'ai été conquise par la narration, la fluidité avec laquelle il raconte une histoire qui aurait pu prendre des longueurs incroyables racontée par un autre. Le thème de la mort est expliqué avec respect (l'on emploie le terme glanage), mais à travers ce thème qui aurait pu s'apparenter plutôt à un roman d'horreur, on y retrouve des réflexions sur la nature humaine. Bien que visant un public jeunesse, outre les adolescents je crois que les adultes devraient considérer la lecture de ce roman. Il y a fort à tirer de l'expérience des deux apprentis-faucheurs principaux.

Les deux personnages principaux sont Citra et Rowan. Ils pensaient vivre une vie normale, mais ils sont sélectionner pour suivre le processus d'apprentissage pour devenir faucheurs. L'auteur met l'accent sur le côté psychologique et moral des personnages, comment chacun d'eux appréhende le glanage et quelles leçons ils vont tirer de leurs maîtres faucheurs. Plus les jours avancent, plus Citra et Rowan développent une complicité. Cependant, des événements vont faire en sorte de les séparer et du coup leur confiance en prendra un coup à a fois dans qui ils sont vraiment comme individu et comme apprenti-faucheur. J'ai trouvé l'ensemble des personnages de l'intrigue très bien caractérisés. En tant que lecteur, on apprécie les qualités morales et la personnalité de certains personnages alors que d'autres nous rebutent complètement. J'aime bien détenir suffisamment d'informations pour être en mesure de me faire un avis bien défini.

L'intrigue traite de l'apprentissage de Citra et Rowan au sein de la Communauté des faucheurs. L'enseignement qu'ils reçoivent leur permet de s'endurcir et de comprendre quel est le devoir qui appartient aux faucheurs. À partir de ce devoir, à eux d'établir la moralité qu'ils souhaitent développer vis à vis de l'acte du glanage. J'ai apprécié les extraits du journal intime de différents faucheurs qui entrecoupaient les chapitres, cela m'a permis de connaître davantage les motivations des personnages. C'est une intrigue qui ne manque pas d'originalité. Loin d'être un roman d'horreur, l'auteur utilise plutôt le glanage comme un apprentissage. C'est une façon d'adoucir le roman très efficace et qui le rend d'autant plus intéressant à lire.

Je recommande fortement ce premier volume et je suis impatiente de découvrir la suite de la série.

Je remercie la collection R pour ce partenariat.